La valorisation des déchets ferreux, un enjeu environnemental à grand volume


Une technologie innovante

Notre procédé est basé sur six années de recherche en laboratoire.

Déchets

ferreux

PROCÉDÉ 

HYMAG'IN

MAGNéTITE



Problématique des déchets et coproduits ferreux fins

Si les rebuts d’aciers de grandes tailles sont largement récupérés par les sidérurgistes via les ferrailleurs, les particules fines sous la forme de poussières et de boues riches en fer trouvent difficilement une voie de valorisation.

 

La valorisation de ces résidus représente un enjeu majeur décrit par trois aspects :  

  • La mise en jeu de très grands volumes : 10 à 400 000 tonnes de déchets et coproduits sont produits chaque année par site industriel français.   
  • La faible valeur intrinsèque du fer : Coût < 100 €/tonne pour le minerai de fer alors que le minerai de nickel dépasse les 10 000 €/tonne !
  • Une forte pression sociétale et environnementale : Évolution des normes réglementaires, taxes, pollution de l’environnement local.